Génération Digitale

Comment Google définit un contenu de qualité ?

Classé dans :

Le moteur de recherche le plus utilisé dans le monde ne cesse de faire des mises à jour pour offrir les meilleurs contenus disponibles sur le web. Un vrai cadeau pour les internautes !

contenu-seo-compressed

Récemment, je suis tombé sur une étude plutôt sympa qui a été réalisée par Searchmetrics et qui essaye de définir les signaux qui font qu’un contenu est considéré comme de qualité.

De nos jours, si il y a bien une chose qui est importante dans le référencement, c’est le contenu. C’est d’ailleurs le domaine qui est le plus compliqué à gérer au niveau du temps. Il est facile d’obtenir des backlinks mais écrire des textes intéressants pour ses lecteurs, c’est un peu plus difficile. Vous le savez pertinemment si vous bossez dans ce secteur.

Cette étude que je vais partager avec vous aujourd’hui montre clairement que la qualité d’un contenu est « mesurée » selon l’intérêt des internautes.

Votre contenu doit être pertinent et lisible

etude1

L’étude montre que le nombre de mots dans un texte est très important. Nous pouvons voir aussi que la lisibilité est un critère qu’il ne faut surtout pas sous-estimé. Votre texte doit être mis en forme avec des paragraphes ainsi que des balises.

Toujours selon l’étude, en moyenne, la longueur moyenne des textes qui sont classés dans les premières places du moteur de recherche a augmenté de plus de 25%. Il est donc essentiel de travailler son contenu.

C’est logique en y réfléchissant. Si votre texte n’est pas assez étoffé, ça veut dire que vous ne rentrez pas à fond dans le sujet que vous abordez. Il suffit qu’il y ait un concurrent qui offre beaucoup plus que vous pour qu’il soit considéré comme beaucoup plus pertinent aux yeux de notre ami Google.

Évidemment, ce moteur de recherche, c’est des milliers des signaux qui sont analysés pour classer une page mais vous devez absolument faire l’effort d’aller plus loin que les autres pour espérer faire grimper vos pages dans le classement.

Pour ce qui est de la lisibilité, c’est une évidence. Votre contenu doit être agréable à lire et structuré. Dans le cas contraire,vous risquez de faire fuir les internautes.

Prendre en compte l’expérience utilisateur

Il n’est pas surprenant de voir un site en responsive design se placer devant vous et vous griller la première position. Ce qui compte, c’est le confort de lecture et un menu étudié qui fait que les internautes vont avoir envie de rester un peu plus longtemps chez vous. Si le texte que vous avez mis en ligne est bien structuré, les gens seront beaucoup moins tenter d’aller ailleurs pour obtenir une information. Encore une fois, c’est de la logique mais il y a encore aujourd’hui énormément de référenceurs qui n’en sont pas convaincus. Pourquoi ? difficile à dire mais toujours est-il qu’ils ont pris la mauvaise direction.

Arrêter avec les mots-clés

etude2

Nous ne sommes plus à une époque où le bourrage de mots-clés fonctionne d’ailleurs de nombreux webmasters se sont fait sanctionner en pratiquant cette technique d’un autre âge.

Il en va de soit que le titre doit être en rapport avec le sujet que vous traitez mais vous ne devez pas forcer sur une requête pour espérer gagner quelques places. Votre texte doit être rédigé naturellement. Il est terminé le temps où il fallait écrire un contenu en calculant les occurrences de mots-clés.

Quand vous rédigez un texte, ne pensez qu’à ceux qui vont vous lire et ne pensez pas comme un robot. Arrêtez avec les gros pavés indigestes qui sont juste là pour vous placer sur une requête !

Votre unique objectif doit être de captiver votre lecteur et de lui offrir un texte agréable à lire. Le reste, ON S’EN FOUT!

Arrêter avec les liens

etude3

A une époque, plus vous aviez des liens, plus vous vous placiez facilement sur Google. Aujourd’hui, c’est terminé et je dois vous dire que ça fait plaisir. Rien de plus frustrant que de voir un site super crade se placer devant vous. Les liens restent un critère pour Google et il est encore possible de faire monter un site qu’en faisant des liens sales mais l’étude montre clairement que c’est beaucoup moins pris en compte.

En conclusion, concentrez-vous plutôt sur la création de contenus et ne passez pas votre temps à pourrir votre site de liens. Vous pouvez grimper mais aussi redescendre très vite si Google pénalise votre activité.

Les signaux sociaux (Facebook, Twitter etc…)

etude4

On peut lire tout et n’importe quoi sur ce sujet. Une simple recherche Google nous fait tomber sur des web marketeurs qui nous apprennent que c’est pris en compte et d’autres que pas du tout. Pas facile de s’y retrouver…

D’après l’étude, ce n’est pas utilisé comme un critère déterminant mais c’est important. Si votre contenu est intéressant, les lecteurs vont vous faire le savoir en partageant votre article ou votre produit sur les réseaux sociaux. Si votre page reçoit pas mal de signaux positifs (Like, Tweet), c’est que votre contenu est pertinent. Ces différents signaux doivent donc être utilisés pour savoir ce qui plaît aux utilisateurs de votre site internet.

En conclusion, à notre époque, il est nécessaire de plaire aux internautes en proposant du bon contenu et beaucoup moins de penser au SEO. Certains trouveront ça dommage alors que d’autres crieront : « Halleluyah ».

Encore plus d'articles

Article publié sur le blog le 25 septembre 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires de ce blog geek sont modérés. Vous pouvez exprimer votre avis ou soumettre une critique, mais essayez de rester courtois lors de vos interventions. C'est quand même plus agréable...