Génération Digitale

Que faire en cas de vol retardé ?

Classé dans :

Les vols retardés, ça ennuie tout le monde, surtout lorsque les retards sont longs. Si cela vous arrive souvent, sachez qu’il est possible de vous faire dédommager jusqu’à 600€ pour le préjudice subi. Voilà donc ce que vous devez savoir en cas de vol retardé en fonction des scénarios.

Scénario 1 : Vous volez au sein de l’Union Européenne

En Europe, les retards et annulations de vols sont réglementés par le règlement du parlement européen numéro n°261/2004. Si votre avion est retardé de plus de 3 heures, vous pouvez demander une indemnisation. Pour une distance parcourue inférieure à 1500 kilomètres, votre indemnité sera de 250€ et de 400€ pour une distance parcourue supérieure à 1500 kilomètres. Si la distance parcourue est supérieure à 3500 kilomètres, vous pouvez prétendre à 300€ d’indemnités et 600€ pour un vol avec un retard supérieur à 4 heures. Si votre avion a plus de 5 heures de retard, vous pouvez même obtenir le remboursement de votre billet d’avion en plus de la compensation perçue pour le retard.

Scénario 2 : Vous volez au sein des États-Unis

Les États-Unis sont bien moins généreux en matière de protection des passagers et laissent la décision de l’indemnisation à la compagnie aérienne. Par conséquent, il est plus rare d’être indemnisé aux États-Unis. Cependant, dans les cas où l’avion est retardé sur la piste d’atterrissage plus de 2 heures, les compagnies sont dans l’obligation de vous fournir repas et boissons.

Scénario 3 : Vous volez à l’international

Les vols internationaux sont réglementés par la convention de Montréal. Au niveau des retards, la règle est que les dommages et conséquences causés par le retard soient couverts par les compagnies aériennes. Ainsi, il est important que vous gardiez toujours les tickets de caisse et factures de vos dépenses qui vous serviront de justificatifs pour recevoir vos indemnités.

Comment demander votre indemnisation ?

Si vous vous retrouvez dans un de ces cas, n’hésitez pas à envoyer une réclamation à la compagnie aérienne. Gardez pour cela votre carte d’embarquement et confirmation de réservation bien précieusement. Si vous souhaitez faire une demande d’indemnisation par vous-même, il vous faudra envoyer une lettre ainsi que des justificatifs directement à la compagnie aérienne. Vous pourrez trouver des modèles de lettre sur internet. Si vous n’êtes pas sûrs de l’indemnisation à laquelle vous pouvez prétendre, un bon plan est de faire appel à un spécialiste des droits aérien comme AirHelp qui pourra vous aiguiller et même demander pour vous votre indemnisation après un retard d’avion.

Et si c’est votre correspondance que vous ratez ?

Si vous ratez votre correspondance à cause d’un retard, vous pouvez ici aussi demander un dédommagement à condition que vous ayez réservé vos billets sous la même référence. Les mêmes règles que pour les retards sont appliqués pour les correspondances ratées. C’est-à-dire que c’est votre heure d’arrivée à destination finale qui sera prise en compte pour l’indemnisation. Malheureusement, c’est seulement si vous voyagez au sein de l’Europe ou si vous faite escale en Europe que vous pouvez être indemnisés.

Encore plus d'articles

Article publié sur le blog le 26 juin 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires de ce blog geek sont modérés. Vous pouvez exprimer votre avis ou soumettre une critique, mais essayez de rester courtois lors de vos interventions. C'est quand même plus agréable...