Génération Digitale

Bzigo : Une start-up lance un appareil pour se débarrasser des moustiques

Classé dans :

Mettre fin à la vie d’un moustique, c’est plutôt simple, mais trouver où il se cache, c’est un peu plus complexe. C’est même parfois le parcours du combattant. C’est la raison pour laquelle, Bzigo, une société israélienne, a inventé un laser capable de savoir l’endroit précis où il y a un moustique. Ainsi, vous pourrez le choper et vous en débarrasser pour de bon. Il est terminé le temps ou vous deviez supporter les bruits insupportables des moustiques quand ils volent autour de vous.

Comment marche le laser Bzigo ?

Le fonctionnement est simple. Une fois l’objet placé, il va scanner l’ensemble des murs de la pièce. Ensuite, il va faire un cercle rouge au niveau de l’insecte. A noter que Bzigo est un engin connecté. Grâce à votre smartphone, vous pouvez donc obtenir des messages qui vous alertent sur la présence d’un moustique. Fascinant non ?

La vidéo de Bzigo pour bien comprendre

Mon avis sur Bzigo

La bataille contre les moustiques a commencé et grâce à cet objet, pas de doute possible, c’est vous qui allez gagner ! Bzigo nous offre le premier appareil qui détecte et localise activement les moustiques. Aussi, Une notification par smartphone nous avertit de la présence d’un moustique dans la pièce et un pointeur laser nous indique son emplacement précis, ce qui nous permet de nous en débarrasser rapidement de la manière qui nous convient le mieux.

Précision : Quand vous l’avez trouvé, évitez le lance-flamme ou le bazooka ! Un peu de respect quand même !

Ce nouvel appareil connecté sera disponible dès 2021. Vous pouvez le réserver dès à présent sur Bzigo.com.

Encore plus d'articles

Article publié sur le blog le 22 août 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires de ce blog geek sont modérés. Vous pouvez exprimer votre avis ou soumettre une critique, mais essayez de rester courtois lors de vos interventions. C'est quand même plus agréable...