Génération Digitale

Mobilité bancaire : Ma très mauvaise expérience

Classé dans :

Billet d’humeur – Je n’ai pas trop l’habitude de pousser des coups de gueule, mais pour le coup, je ne peux pas m’en empêcher. En Août, j’ai pris la décision de changer de banque et de profiter d’une nouvelle loi qui est censée simplifier les démarches. Celle qui donne le droit à la mobilité bancaire…

J’étais chez La Banque Postale et aimant particulièrement le changement (Coucou François Hollande !), j’ai décidé de changer et ouvrir un compte à la Société Générale. La raison ? elle est juste à côté de chez moi et ma concubine y est aussi. Beaucoup plus simple pour ouvrir un compte en commun et faire des opérations bancaires.

Bref ! lors de mon rendez-vous avec la conseillère de la Société Générale, j’ai appris qu’il existait un nouveau truc plutôt pas mal qui s’appelle : La mobilité bancaire.

Qu’est-ce qu’est la mobilité bancaire ?

Pour faire simple, quand vous faites la demande de cette mobilité, les démarches pour changer de banque sont simplifiées. Logiquement, vous n’avez quasiment rien à faire. Vos prélèvements tombent sur votre nouveau compte sans bouger le petit doigt. Pareil pour votre salaire. Sauf que voilà ! ma mauvaise expérience a commencé…

Une mobilité réalisée à moitié

J’ai rempli les informations demandées par la Société Générale afin de mettre en place la mobilité bancaire croyant comme un « con » que c’était génial !

Quelques jours plus tard, j’ai reçu un appel du service sécurité de La Banque Postale qui vérifiait si c’était bien moi qui avait demandé cette mobilité. Jusque là rien d’anormal. C’est même plutôt rassurant…

Mais le temps passe et bien que les prélèvements (Orange et mutuelle notamment) atterrissent désormais sur mon nouveau compte à la Société Générale, ce n’est pas le cas pour mon salaire. Mon ancien solde de la Banque Postale n’a pas non plus été viré sur mon compte à la SG.

Résultat ? 

Mon nouveau compte à la SG est à découvert et des prélèvements ont été refusés. Maintenant, je dois donc contacter par moi-même Orange et ma mutuelle pour procéder au paiement des sommes dues. C’est génial non ?

La mobilité bancaire est censée simplifier la vie des consommateurs, mais c’est tout le contraire et j’ai perdu du temps pour rien. J’ai fait confiance à ce nouveau droit et je n’aurais pas dû.

Ce n’est pas le pire dans l’histoire…

J’ai contacté aussi bien la Banque Postale que la Société Générale et les deux établissements bancaires se renvoient la balle. La joie…

Qui dit vrai ? Impossible de savoir pour une personne comme moi qui n’y connait que dalle, mais toujours est-il que ça donne envie de péter un plomb…

Mon petit conseil

Si vous voulez changer de banque, refusez la mobilité bancaire !  et faites les démarches vous-même ! Au moins, il n’y aura aucune surprise…

A noter que je ne suis pas le seul à me plaindre de la mobilité bancaire. Il suffit de taper quelques requêtes Google pour découvrir qu’il y a beaucoup de clients qui ont eu des problèmes comme des refus etc.

Encore plus d'articles

Article publié sur le blog le 12 octobre 2017 et écrit par La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires de ce blog geek sont modérés. Vous pouvez exprimer votre avis ou soumettre une critique, mais essayez de rester courtois lors de vos interventions. C'est quand même plus agréable...