Génération Digitale

Dans une boucherie et charcuterie d’un grand marché parisien

Dans une boucherie et charcuterie d’un grand marché parisien , un professeur des écoles attend son tour pour acheter une tranche de steak de 200 grammes .
Le maître des lieux , un grand Chef boucher charcutier connu pour ses plusieurs boucheries et charcuteries dans plusieurs villes françaises , le voit , sort et lui présente une chaise , le priant de s’asseoir , lui offre un café et ordonne à un boucher resté derrière le comptoir de préparer 2 kilogrammes de rumsteak , 2 kilogrammes de foie en tranches , un gigot d’agneau et 2 kilogrammes de merguez .

Étonné , notre professeur des écoles dit qu’il y a peut être un malentendu et qu’il n’est venu que pour acheter une tranche de steak de 200 grammes . Le grand Chef boucher-charcutier lui explique qu’il sait ce qu’il fait et une fois le paquet est prêt à être emporté , il demande au professeur des écoles de lui permettre de le ramener chez lui dans sa voiture dans le cas où il ne serait pas motorisé .

Dans la voiture du Chef boucher charcutier , une grosse 4/4 notre professeur des écoles demande des explications au grand Chef boucher charcutier , ce dernier lui dit :
– » Je suis un de vos anciens élèves et je me rappelle qu’un jour , vous m’avez demandé de passer au tableau pour réciter la table de multiplication , je me suis enfui de la classe et suis allé aux abattoirs où j’ai été embauché comme aide-boucher . Depuis ce jour là , je n’ai plus remis les pieds à l’école . Maintenant , je possède une dizaine de boucheries et charcuteries à travers toute la France » .
Tout en se lamentant , le professeur des écoles soupire :
– » J’aurais dû m’enfuir avec vous ! »

Encore plus d'articles

Article publié sur le blog le 28 octobre 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les commentaires de ce blog geek sont modérés. Vous pouvez exprimer votre avis ou soumettre une critique, mais essayez de rester courtois lors de vos interventions. C'est quand même plus agréable...